Pratenichki sostav
 
DÉPUTÉS


Le mercredi 22 décembre 2010, Jérusalem

Le président de l’Assemblée de la République de Macédoine a eu un entretien avec son collègue, le président de la Knesset israélienne, Monsieur Reuven Rivlin

Aujourd'hui, le président de la République de Macédoine, Monsieur Trajko Veljanoski, a rencontré  son collègue le président de la Knesset israélienne, M. Reuven Rivlin, qui a invité le président Veljanoski à sa première visite officielle en Israël. L'arrivée de Veljanoski a été marquée par les sons de la fanfare, la hausse des drapeaux des deux pays, les hymnes et par le défilé de la garde d'honneur d'Israël. A cette occasion, le président Veljanoski a déposé une gerbe au monument aux soldats tombés dans les combats des guerres d'Israël.

« Les relations amicales entre la Macédoine et l’Israël sont confirmées avec l'accueil chaleureux et sincère organisé au plus haut niveau. Ainsi, nous avons montré que les relations entre les deux pays sont bonnes », a déclaré le président Veljanoski.

Délégation parlementaire conduite par le président Veljanoski, a été composée des membres du Groupe d’amitié avec le Parlement de l'État d'Israël : M. Pavle Trajanov Mme Slavica Grkovska et M. Dzevad Ademi,  qui ont également assisté à la session plénière de la Knesset, où ils ont été accueillis par le président Rivlin. Dans son discours d'ouverture, le Président Rivlin, a remercié le Gouvernement macédonien, en particulier le Premier ministre Nikola Gruevski pour ses grands efforts dans l’organisation et le financement du projet de construction du Centre commémoratif de l'Holocauste à Skopje.

En outre, le Président Rivlin a déclaré que l'un des défis les plus importants et uniques auxquels font face les sociétés multiculturelles comme la Macédoine et l’Israël, où la majorité des citoyens appartiennent à deux communautés ethniques, représente la création d'une expérience nationale commune, non seulement dans un sens formel, mais aussi  dans un sens littéral. Cette «expérience», malgré les différences culturelles, linguistiques et traditionnelles, peut fournir une plate-forme pour les valeurs démocratiques communes. Dans les pays comme le nôtre, la pratique des principes démocratiques est un test quotidien. Il s'agit d'un test dans lequel la démocratie parlementaire joue un rôle important dans la défense des droits de la minorité, et les droits de la majorité. Peu de pays sont obligés de faire face à ce "test de la démocratie» et seuls quelques pays, comme la Macédoine et l’Israël, ont  réussi à le surmonter.

Lors de l’entretien les deux présidents ont discuté  sur les efforts d’intensifier la coopération parlementaire au niveau des commissions et des groupes d’amitié. Le président Veljanoski a adressé une invitation à son collègue de visiter la République de Macédoine et d’assister à l'ouverture du Centre commémoratif de l'Holocauste à Skopje, qui se tiendra au moins de mars l'année prochaine.

En outre, la délégation parlementaire conduite par le président Veljanoski a rencontré le Groupe d’amitié récemment formé entre le Parlement d’Israël et le Parlement macédonien. La présidente du Groupe d’amitié Mme Shemtov Lia et les membres M. Eder Jakob, M. Amar Hamad, M. Avahar Michael et M Ozit Zuaretc ont été présents pendant l’entretien.

 
a

AGENDA

 

Suivez-nous sur: