Pratenichki sostav
 
DÉPUTÉS


Le mercredi, 17 Octobre 2012

Le Président de l’Assemblée, Monsieur Veljanoski a eu une réunion avec le Président du Parlement de Hongrie, Dr László Kövér

La réunion officielle avec le Président du Parlement hongrois a commencé avec le dépôt de gerbes au Monument des héros tombés pour la Macédoine.

Lors de la réunion officielle, les deux interlocuteurs ont souligné que les relations entre les deux pays, y compris la coopération parlementaire, étaient très développées.

Dans ce sens, le Président de l'Assemblée de la République de Macédoine, Monsieur Trajko Veljanoski a rappelé que la coopération parlementaire était fondée sur le Protocole de coopération entre les parlements, ratifié en 2008, lors de la visite officielle du Président Veljanoski de la Hongrie. Cette coopération ne couvre pas seulement une coopération de haut niveau, mais elle comprend également la coopération au niveau des groupes parlementaires, des commissions et d’autres structures parlementaires. En parlant du processus d'intégration européenne de la République de Macédoine, Monsieur Trajko Veljanoski a souligné que la République de Macédoine avait déjà reçu quatre recommandations pour l'ouverture de négociations d'adhésion.

Il a également exprimé son espoir que la Macédoine recevrait une date pour l'ouverture de négociations au mois de décembre et ses persuasions que la Hongrie continuerait de soutenir la République de Macédoine dans le processus d'intégration à l'UE et l'OTAN. Il a souligné que pour la Macédoine, la Hongrie était considérée comme un véritable ami et un Etat qui faisait ses efforts en vue de l'intégration de la région dans son ensemble.

Le Président du Parlement de la Hongrie, Monsieur László Kövér a exprimé sa satisfaction pour l'accueil chaleureux et a souligné que la Hongrie continuerait son soutien relatif à l'intégration européenne de la République de Macédoine.

Il a également souligné que ce soutien n'était pas un instantané, mais que l'intégration de la Macédoine et les pays de la région était dans l'intérêt national de la Hongrie. C'est pourquoi, lors de la réunion du Conseil des ministres en décembre, la Hongrie soutiendrait pleinement le rapport de la Commission et les recommandations pour l'ouverture des négociations d'adhésion. Il a également exprimé sa conviction que la République de Macédoine deviendrait un Etat membre de l'UE, car de cette manière, l’Union aurait un allié de plus pour la solution des problèmes confrontés à l'Union européenne.

 
a

AGENDA

 

Suivez-nous sur: